Passer au contenu principal
Expositions Virtuelles    Bibliothèques de l'ENS

« L’OEUVRE COLLECTIVE »

Même si Kastler regrette que Brossel ne soit pas récompensé à titre individuel, il n’oublie néanmoins pas de rappeler que la découverte qui lui a permis d’obtenir le prix Nobel est le fruit d’un travail collectif, celui du Laboratoire de spectroscopie hertzienne de l’ENS.

« Cette équipe, on peut lui assigner une date de naissance précise : elle est née le jour où Brossel nous est revenu des États-Unis, [...] Je voudrais remercier tous les thésitifs passés, présents et futurs, et d’abord Blamont qui vient d’achever sa thèse, travail très beau et très fort, sehr stark comme on dirait en allemand. À la joie de le voir franchir cette étape s’ajoute le regret de le voir nous quitter : nous le nommons ambassadeur de l’équipe aux États-Unis. La thèse de Melle Julienne, après des années de difficultés, donne des résultats. Pébay essaye une méthode nouvelle et difficile, il a des résultats riches en canulars, ce qui ne saurait effrayer un normalien. Les thèses de Barrat et de Cagnac démarrent vigoureusement et je souhaite à Mosnier de ne pas rester victime de son dévouement aux candidats à l’agrégation. Une contribution importante est fournie à notre travail par les diplomitifs : le premier diplôme de Roch sur le pompage optique n’a pas abouti, car Brossel n’était pas là. Winter a obtenu les premiers résultats positifs, Cagnac a vu les premières résonances, Barrat - conscient du principe de l’archicube Dunoyer - a délaissé les jets pour les vapeurs et y a réussi, Margerie a montré l’intérêt d’utiliser les gaz étrangers, et Cohen-Tannoudji vient de montrer l’étonnante stabilité des atomes orientés. Blandin a avancé en terrain inconnu, et si les diplômes de Mosser et Gendrin ont été moins spectaculaires, ils n’ont pas été moins utiles au travail de l’équipe. Mesdemoiselles Lamarre, Perret, Rollet et Guiochon nous ont apporté une aide substantielle, et deux d’entre elles sont devenues comme vous le savez, victimes de leur dévouement. »
Discours d’A. Kastler à son équipe. Fonds Kastler, pièce 15005.

L'équipe du Laboratoire de spectroscopie hertzienne de l'École normale supérieure

« Le développement des sciences aussi est marqué par l’empreinte du génie. Pour ne parler que du domaine qui m’est familier, la Physique, son progrès serait impensable sans la pensée d’un Isaac Newton ou d’un Max Planck. Mais le non scientifique se ferait une idée tout à fait fausse de la marche du progrès scientifique s’il imaginait qu’une science dite exacte est l’oeuvre d’un petit nombre d’individus. En mathématiques déjà, science purement spéculative, l’oeuvre collective est essentielle. Il suffit, à titre d’exemple, de rappeler le traité d’analyse mathématique de "Nicolas Bourbaki" dû à l’étroite collaboration d’une douzaine de mathématiciens. Plus importante encore est la part d’activité collective dans les sciences dites expérimentales. […] Le cheminement de la science est tout autre : beaucoup d’hommes s’associent pour construire un édifice, et chacun, du simple maçon au grand architecte, a la satisfaction d’apporter sa pierre à l’ensemble. Une conséquence première de cet état de fait est le caractère universel et international de la science, de toute science. Ici plus qu’ailleurs, tout nationalisme, tout chauvinisme serait à la fois odieux et ridicule. Le sentiment qui domine chez le scientifique n’est pas celui de l’indépendance personnelle, mais celui de la solidarité collective. »
« La science, facteur de rapprochement entre les hommes », conférence prononcée le 16 avril 1966 à la journée d’étude « L’homme devant la science » organisée par le Grand Orient de France. Fonds Kastler, pièce 63001.

L'équipe du Laboratoire de spectroscopie hertzienne de l'École normale supérieure


Archives relatives aux travaux de l'équipe

  • Rapports sur les recherches du laboratoire et sur les travaux des membres de l'équipe.
  • Un texte manuscrit non daté dans lequel Kastler exprime, avec humour, toute sa reconnaissance à l'égard de Jean Brossel et de l'équipe.
  • 6 thèses de l'équipe, dont une accompagnée de notes.
  • 207 tirés à part des publications de l'équipe.
  • Correspondance avec les différents membres de l'équipe.
  • Photographies.

 

PIÈCES D'ARCHIVES NUMÉRISÉES